les principes de prévention


Définitions

La promotion de la santé est centrée sur le contexte.
Il s’agit d’initier des processus qui tendent à favoriser l’instauration d’un climat propice au maintien de la santé psychique, physique et sociale et à son développement

La prévention vise à éviter l’apparition de facteurs de risques et d’une addiction.
La prévention concerne les produits psychotropes (alcool et autres) et comportements addictifs sans distinction.
On sait qu'une personnalité solide est un  facteur de protection important. C’est pourquoi on va avant tout s’intéresser aux motivations, aux bénéfices et inconvénients de certains comportements de consommation, ainsi qu’aux ressources à disposition. Il s’agit de valoriser une façon d’être, de gérer l’effort, l’échec, les différences, le rapport aux autres, le rapport à sa propre qualité de vie.

 
Pour les jeunes...

 

  • valoriser et développer les ressources et les compétences personnelles dès la petite enfance et bénéficier de mesures structurelles, comme par exemple des lois pour la protection de la jeunesse, une politique des prix etc.

    Il s’agit d'éviter la consommation de substances psychoactives ou le cas échéant de retarder le plus possible l’âge de la première consommation

 

  • renforcer l'estime de soi, encourager le recours aux ressources personnelles, mettre en place des mesures structurelles et informer sur les effets spécifiques de chaque drogue sont des moyens complémentaires qui permettent de diminuer la fréquence de consommation et d’éviter qu’elle ne devienne pas problématique

 

  • diffuser des informations objectives et appropriées sur les substances vise à empêcher la banalisation de la consommation et permet à chacun d'évaluer raisonnablement les effets et les risques liés à la consommation de drogues

 

  • proposer des mesures circonstanciées qui peuvent être centrées sur la personne et supportées par des mesures structurelles afin de réduire les risques liés à la consommation

 

  • motiver à abandonner la consommation de drogues en proposant des solutions pour modifier une trajectoire pouvant mener à l’addiction

 

  • prendre en compte non seulement les types de consommations mais aussi les comportements à risques, addictifs ou non. 

 

 
Pour les parents, les adultes...

 

  • informer et renseigner afin d’éviter la banalisation ou la dramatisation de la consommation de produits psychotropes ou de l’adoption d’un comportement addictif

 

  • permettre à chacun d’évaluer raisonnablement les effets et les risques liés à la consommation de drogues

 

  • encourager, renforcer les adultes dans leurs compétences parentales ou citoyennes

 

  • améliorer les compétences personnelles pour soutenir un proche qui souffre d’addiction

 

  • être accompagné afin de rester un interlocuteur aidant et soutenant pour la personne en difficultés qu’on côtoie

 

 
Pour les enseignants, les professionnels...

 

  • informer et renseigner afin d’éviter la banalisation ou la dramatisation de la consommation de produits psychotropes ou l’adoption d’un comportement addictif

 

  • permettre à chacun d’évaluer raisonnablement les effets et les risques liés à la consommation de drogues

 

  • encourager, renforcer les enseignants, les professionnels dans leurs compétences professionnelles et citoyennes

 

  • améliorer les compétences personnelles pour soutenir un élève ou un usager qui souffre d’addiction

 

  • être accompagné afin de rester un interlocuteur aidant et soutenant pour la personne en difficultés qu’on côtoie

 

  • être soutenu dans la mise en place ou le maintien d’un contexte favorisant la qualité de vie.

 

 
Aucune information disponible
Infos

Jeu excessif

La Fondation Neuchâtel Addictions s'est vu confier le mandat de "lutte contre la dépendance au jeu pathologique" par le Département de la santé et des affaires sociales. Le programme de traitements du jeu excessif est actuellement offert par la Balise à la Chaux-de-Fonds et le Drop-in à Neuchâtel.

Pour tout renseignement sur le jeu:
032 886 86 86

+ d'infos